logo bons-plans-de-la-toile.com

Emails rémunérés: que sont devenus les anciennes stars de l'internet "rémunéré"?

  Publié le 25 octobre 2009 par Erwan
Notez cet article
3.7/5 - 3 votesEmails rémunérés: que sont devenus les anciennes stars de l'internet "rémunéré"?

Il y a quelques années, les sites d'emails rémunérés étaient nombreux et connaissaient beaucoup de succès. Il s'agissait tout simplement de recevoir des publicités directement dans votre boîte aux lettres électronique.

Ces sites ont connu leur apogée jusqu'à l'année 2010 environ, puis ont progressivement commencé à perdre des visiteurs jusqu'à disparaitre presque complètement.

Seuls quelques uns d'entre eux ont sû s'adapter lorsque les internautes ont commencé à les délaisser et perdurent encore aujourd'hui. Nous faisons aujourd'hui le point sur ces anciennes stars de l'internet rémunéré...


Le principe: recevoir des emails publicitaires contre de l'argent

Milimel a désormais fermé ses portes...

Tout d'abord, quelques mots sur le principe de cet ancien bon plan rémunéré. Il était très simple: vous vous inscriviez et acceptiez ainsi de recevoir des e-mails comprenant des publicités. La lecture de ces emails, ou le fait de suivre le lien vers le site de l'annonceur vous rapportait des points ou directement de l'argent.

L'ouverture d'un mail rapportait environ l'équivalent d'1 centime d'euro, tandis que le fait de suivre un lien rapportait un peu plus. Il était parfois possible de s'inscrire sur un site ou de participer à un concours organisé par une marque pour toucher quelques dizaines de centimes d'euro.

Je reçois d'ailleurs encore parfois des emails provenant de la marque McCain suite à ma participation à un tirage au sort organisé il y a plus de 10 ans et pour laquelle j'avais dû gagner aux alentours de 50 centimes d'euro...

Généralement, entre 5 et 10 emails publicitaires étaient envoyés chaque jour et leur lecture ne prenait pas plus de quelques secondes. Cependant, cela pouvait prendre bien plus de temps lorsqu'il était nécessaire de s'inscrire sur un site partenaire ou si vous étiez membre de plusieurs sites d'emails rémunérés à la fois.

Dans ce dernier cas, votre boite mail pouvait rapidement saturer si vous ne preniez pas soin d'effacer vos mails au fur et à mesure de leur ouverture, ou si vous ne les consultiez pas pendant plusieurs jours.



Jusqu'à 100 euros gagnés par an en étant TRES TRES persevérant

En ouvrant scrupuleusement chaque email rémunéré, en suivant chaque lien, en s'inscrivant sur chacun des sites partenaires et en participant à tous les concours organisés, il était théoriquement possible de gagner entre 50 et 100€ par an en étant inscrit à un seul site d'emails rémunérés.

En pratique, il était tout de même difficile de suivre le rythme, d'autant que les offres présentées dans les emails étaient bien souvent limitées dans le temps ou réservées à un certain nombre de participants (il fallait donc être le plus rapide à ouvrir ses emails).

Si recevoir ces emails publicitaires ne vous intéressait plus, il était possible de suspendre les envois ou de se désinscrire totalement du site concerné. Cependant, les sites les moins fiables continuaient parfois de vous envoyer des emails, ce qui était bien évidemment très agassant .


Et puis les gens ont commencé à en avoir marre de recevoir des pubs...

Si pendant longtemps, les internautes ont bien voulu ouvrir des mails et cliquer sur des liens sans trop se poser de questions, il faut avouer que l'activité n'avait rien de très passionnant.

Dans la majorité des cas, les publicités envoyées ne nous intéressaient pas. Lorsqu'il s'agissait de s'inscrire à un site, nous le faisions pour toucher les quelques centimes d'euros promis même si nous n'étions pas intéressés ou concernés par ce qui était proposé. Même chose pour les jeux concours (qui en plus ne m'ont personnellement jamais rien fait gagner...)

De plus, avec toutes ces inscriptions à des sites et jeux-concours, nous recevions de plus en plus d'emails, ce qui contribuait encore plus à saturer notre boite electronique...

Du côté des annonceurs (c'est-à-dire les sites et compagnies pour lesquels les emails rémunérés faisaient la publicité), je pense que le système a également montré ses limites: si les gens ne visitent votre site que pour toucher leur argent mais ne sont pas absolument pas concernés par votre service ou votre produit, quel est l'intérêt?

A quoi bon réussir à obtenir 100000 visiteurs grâce à une campagne de publicité via les emails rémunérés si aucun d'entre eux n'achète d'article?

Au final, les annonceurs ont peu à peu diminué leurs partenariats avec les sites d'emails rémunérés pour préférer des publicités plus ciblées, diffusées sur des sites en rapport avec leur activité.



Les anciennes stars des emails rémunérés: Mailorama, Milimel, MoneyMillionnaire...

A l'époque, Mailorama ne faisait que des emails rémunérés et sa mascotte écureuil n'était pas en 3D...

A l'époque (entre les années 2000 et 2010 environ), les sites d'emails rémunérés ont rencontré beaucoup de succès. Dans les bons-plans-de-la-toile, nous en parlions également beaucoup et ils représentaient une grande partie des offres que nous présentions.

Les sites les plus populaires étaient Milimel, Fourmilimails, Mailorama et MoneyMillionnaire (qui est ensuite devenu Qassa).

Si les 2 derniers sont encore là de nos jours, c'est parce qu'ils ont su proposer autre chose au moment ou les emails rémunérés perdaient de la vitesse. Ces sites ont ainsi commencé à offrir du cashback, c'est-à-dire le remboursement d'une partie des achats réalisés en ligne. Mailorama et Qassa font d'ailleurs partie des sites dont nous parlons dans la partie cashback des bons-plans-de-la-toile.

Si vous ne voyez pas en quoi consiste le cashback, nous vous encourageons à lire le dossier très utile que nous y avons consacré .

Beaucoup des autres sites d'emails rémunérés ont périclité et ne sont aujourd'hui plus actif. Fourmilimails et Milimel ont quant à eux fermé et ont gardé jusqu'à la fin leur design des années 2000...


Notez cet article
3.7/5 - 3 votes

Ceci peut également vous intéresser:

My Survey/Lightspeed Panel
logo My Survey/Lightspeed Panel

My Survey/Lightspeed Panel est un panel de consommateurs appartenant au groupe Kantar, la 2ème plus grande compagnie du secteur.

  Sondages en ligne rémunérés
d'infos
GlobalTestMarket (GTM)
logo GlobalTestMarket (GTM)

Ce site de sondages rémunérés va mettre votre patience à l'épreuve.

Cependant, si vous ne vous découragez pas et que vous atteignez le seuil fatidique de 1000 "MarketPoints", vous aurez la joie de les échanger contre 50 dollars sonnant et trébuchant.

  Sondages en ligne rémunérés
d'infos
IPSOS i say
logo IPSOS i say

IPSOS i say est le panel de consommateurs de l'institut de sondage français IPSOS dont vous avez certainement déjà entendu parlé puisque son nom est régulièrement cité à la télévision et dans la presse.

Créé il y a déjà 35 ans, Ipsos est maintenant présent dans de nombreux pays à travers le monde. Bien entendu, la majorité du recrutement des "panélistes" se fait maintenant sur internet.

  Sondages en ligne rémunérés
d'infos
eBuyClub
logo eBuyClub

Créé en 1999, eBuyClub est l'un des pionniers et leaders du cashback en France.

eBuyClub reverse à ses membres une partie du montant de leurs achats lorsque ceux-ci sont effectués dans l’un des nombreux magasins partenaires du site. C’est le principe du "cashback" ou "achat rémunéré".

En plus du cashback classique en ligne, eBuyClub est le seul site a proposer le cashback en magasin, fonction que l’on trouve très intéressante.

  Cashback (achats remboursés)
d'infos
C-zam par Carrefour Banque
logo C-zam par Carrefour Banque

C-zam est le compte courant en ligne de Carrefour Banque

Pour 1 euro par mois, C-zam propose l'ouverture d'un compte 100% gérable en ligne accompagné d'une carte Mastercard.

Sans possibilité de découvert et sans salaire ni dépôt minimum exigé, C-zam nous semble être une offre très intéressante pour des jeunes adultes, des étudiants ou d'autres personnes ne pouvant justifier d'un salaire assez important pour ouvrir un compte dans une autre banque en ligne.

  Banque en ligne
d'infos
Compte Nickel
logo Compte Nickel

Compte Nickel est un compte courant gérable à 100% en ligne, ouvert à tous à partir de 12 ans, sans condition de revenu ni dépôt minimum exigé et accompagné d’une carte Mastercard pour 20€/an seulement.

Compte Nickel s’adresse aux adolescents, jeunes adultes, étudiants, aux personnes en situation d’interdit bancaire ou tout simplement à ceux désirant un moyen de paiement simple et sans fioriture, sans risque de découvert.

  Banque en ligne
d'infos
Deways
logo Deways

Deways est un site de location de voiture entre particuliers créé en 2010.

Deways mise sur son aspect "communauté" afin de créer des liens entre propriétaires et locataires et faciliter la location.

  Location de voitures entre particuliers
d'infos
Ouicar
logo Ouicar

Ouicar est l'un des pionniers de la location de véhicules entre particuliers

Ouicar permet à ses utilisateurs de gagner de l'argent en mettant à la location leur voiture lorsqu'il ne s'en servent pas. A l'inverse, les locataires peuvent faire des économies en louant une voiture à un particulier plutôt qu'en faisant appel à une agence de location.

  Location de voitures entre particuliers
d'infos
  Nos derniers articles:
23 octobre
DOSSIER - FidMarques: l'appli qui vous récompense votre fidélité en magasins
22 octobre
DOSSIER - Karos, l'appli spécialisées dans le court-voiturage: covoiturage quotidien domicile-travail
19 octobre
DOSSIER - Too Good To Go: l'appli anti-gaspi qui vous fait économiser sur vos repas
18 octobre
TEST - Place Des Opinions / OpinionWorld: que vaut cet institut de sondages rémunérés?
17 octobre
TEST - Mon Opinion Compte: que vaut cet institut de sondages rémunérés en ligne?
16 octobre
DOSSIER - Coupon Network: Faites-vous rembourser vos courses ou imprimez vos bons de réduction valables sur des produits de grandes marques
  Suivez notre actu:
  Recevoir notre newsletter (gratuite!):